Rencontre avec Patrick Laudet et Samir Siad. Faut-il encore faire lire "La Cousine Bette" aujourd'hui?

From January 20th, 2019 at 03:30 pm to January 20th, 2019 at 05:00 pm

En programmant une lecture de La Cousine Bette pour le mois de février 2019, la Maison de Balzac a imaginé qu’il serait pertinent d’inviter et d’écouter, Patrick Laudet, inspecteur général de l’Éducation nationale. Car, c’est bien lui qui a choisi de mettre au programme des CPGE scientifiques (préparations scientifiques)  La Cousine Bette. Faire lire pendant une année à des futurs Polytechniciens Balzac….Plaisir ? Pensum ? En dehors de tout a priori.
Pour cette rencontre, nous aurions pu imaginer comme thématiques : « Les grands auteurs, le théâtre et l’éducation nationale » ou « Transmission et apprentissage ». C’est un peu tout cela à la fois. Mais, c’est aussi quelle place peuvent prendre les grands classiques pour comprendre et s’insérer dans la société d’aujourd’hui ? En cela, Balzac s’arroge une place de choix car il nous aide à appréhender notre quotidien.
Et le théâtre dans tout cela ? Car si les professeurs de littérature sont les premiers passeurs des textes fondamentaux de la littérature, l’écoute des textes par des acteurs apporte une toute autre émotion, le passage de l’analyse au sensible, à l’expérience expressive des œuvres. Et c’est là, où le Théâtre en Partance intervient, en proposant « une oralisation »ou « une mise en voix/voie des textes et de leur sens;  une théâtralisation se met en place devant les élèves, par le croisement de ces propositions vocales et du travail sonore que nous y adjoignons. Une sorte d'oratorio constitué d'un contrepoint de voix, de sons, de musiques de toutes sortes se fait  alors entendre... » selon Valérie Aubert, l’une des deux protagonistes du Théâtre en Partance.

Rencontre conçue et organisée par Véronique Prest
Responsable du service culturel et pédagogique de la maison de Balzac

Further information

Activity - Lecture théâtralisée : "La Cousine Bette" avec Valérie Aubert et Samir Siad, Théâtre en Partance

En invitant Valérie Aubert et Samir Siad, Théâtre en Partance, la Maison de Balzac a souhaité soutenir le travail singulier et engagé, car « élitaire pour tous » de ces passionnés de théâtre et de littérature.  « Ainsi, nous pensons que par le "vivant" des lectures théâtralisées, nous engageons la pensée et le sentiment de ces jeunes spectateurs à se mettre en action et en marche, entraînés par notre proposition, sur le chemin de l'accueil de la littérature comme un champs d'expérimentation de la pensée et donc de la vie », nous explique Valérie Aubert.