LECTURE : LE BAL DE SCEAUX PAR EDOUARD EXERJEAN

Événements

Lecture

Activity to do with family

Need to book

Free activity

La Comédie humaine est une cathédrale, réunissant des romans conséquents, Les Illusions perdues, Splendeur et misères de courtisanes, Gobseck… Mais, pour ne pas se laisser décourager, nous vous proposons une autre porte d’entrée, le récit court : Une Passion dans le désert, Le Réquisitionnaire, Adieu que nous aurons fait entendre au printemps, mais aussi La Maison du chat qui pelote, La Vendetta, L’Élixir de longue vie, ou bien encore Le Bal de Sceaux qu’Edouard Exerjean a choisi d’interpréter à l’été.
On le sait moins, Balzac a été consacré par ses contemporains comme « roi de la nouvelle ». Le Bal de Sceaux est l’un des textes de La Comédie humaine paru le plus tôt, en 1830 et inclus dans Scènes de la vie privée. Les personnages principaux sont Emilie de Fontaine, son père, le comte de Fontaine, Maximilien de Longueville dont elle est amoureuse et son époux, le septuagénaire comte de Kergarouët. Emilie, capricieuse et vaniteuse s’est mis en tête d’épouser un pair de France. Lorsqu’elle découvre que Maximilien vend du calicot, elle se détourne de lui, mais, coup du sort, deux ans après son mariage avec son vieil oncle, elle apprend que Maximilien est devenu vicomte et pair de France. Le Bal de Sceaux, c’est donc l’histoire de deux jeunes gens proches et amoureux qui vont s’éloigner car la question du statut social va les empêcher de s’aimer. Le bal où ils se rencontrent est le lieu symbolique du croisement entre le monde ancien et le monde nouveau, « l’intéressante mêlée de l’aristocratie et du peuple, de la classe finissante et de la classe ascendante ». Le texte met en regard l’historique, le sociologique et le psychologique. Les individus sont empêchés par le poids social.  « Ainsi l’influence exercée sur Emilie par sa funeste éducation tua deux fois son bonheur naissant, et lui fit manquer son existence ».

Edouard Exerjean se définit comme un musicien, conteur, conférencier. En effet, il donne aux mots leur musicalité, ne pouvant dissocier les mots et les sons. Pianiste de formation, il hésita à s’engager dans le théâtre. Aujourd’hui, il réunit ses deux passions dans ses Partitions littéraires.