Lieux communs au féminin pluriel

Les travers de la femme dans la caricature du XIXe siècle

Du 11 septembre 2002 au 17 novembre 2002

Si Balzac s'afficha très tôt comme un défenseur des droits de la femme, les personnages féminins qui peuplent La Comédie humaine sont rarement conformes à l'idéal de l'époque : que ce soit par le physique ou le caractère, des créatures telles que Nanon "créature femelle taillée en Hercule, plantée sur ses pieds comme un chêne de soixante ans sur ses racines, forte de hanches, carrée du dos, ayant des mains de charretier et une probité vigoureuse comme l'était son intacte vertu.", Madame Vauquer, la marquise d'Espard ou Sylvie Rogron apparaissent même comme de véritables monstres.

A découvrir durant l'exposition

Henry Monnier, L'épicier. Mon cousin est-il chez lui ? La portière. Nous n'avons pas de ces gens-là ici, lithographie coloriée, 1830