Balzac en Bande dessinée par Paul et Gaëtan Brizzi

Les Contes Drolatiques

From January 24th, 2023 to March 19th, 2023

Venus du monde du film d’animation (ils ont participé à la séquence de L’Oiseau de feu du film d’animation Fantasia 2000 produit par les studios Disney), Paul et Gaëtan Brizzi sont des experts de l’adaptation d’œuvres littéraires en bande dessinée. Après L’Écume des jours de Boris Vian et avant La Divine comédie de Dante Alighieri sur laquelle ils travaillent actuellement, c’est aux Cent contes drolatiques d’Honoré de Balzac qu’ils se sont attaqués.

Balzac commence la rédaction de cette œuvre particulière - elle n’est pas intégrée à La Comédie humaine - à partir de 1832. Le Moyen Âge avec ses personnages truculents, ses ogres, nabots, princesses et chevaliers, est alors à la mode. Changeant de style, il adopte un ton burlesque, peuple ses récits de maris trompés et de moines défroqués, faisant peu ou prou écho aux Cent Nouvelles Nouvelles, à l’Heptaméron de Marguerite de Navarre et aux romans de François Rabelais dont il pastiche le style et la pensée satirique.

Avec cette adaptation, Paul et Gaëtan Brizzi se livrent non seulement à un travail extrêmement poussé sur l’image mais aussi à une réécriture des textes. En effet, la langue utilisée par Balzac mélange médiévismes, patois et néologismes, qu’un lecteur peine aujourd’hui à apprécier. Choix audacieux et tâche ardue ! Le sujet est plein d’attrait : des histoires lestes, truculentes et satiriques, dont l’action a lieu en Touraine au XVe siècle. Des trente contes - le titre est mensonger - écrits par Balzac, Paul et Gaëtan Brizzi en ont retenu quatre, traduits dans une prose qui ne trahit pas Balzac car elle conserve le ton de son Moyen Âge imaginaire. Le style graphique des deux frères se caractérise par le soin méticuleux porté aux moindres détails, que ce soit les décors, les costumes ou les effets de lumière, ainsi que par l’exceptionnelle expressivité des figures qui témoigne de leur expérience du dessin d’animation.

La comparaison de quelques-unes de leurs œuvres aimablement prêtées par la galerie Daniel Maghen avec des exemples choisis parmi la riche collection d’éditions illustrées que conserve la Maison de Balzac, montre combien cet ouvrage méconnu a inspiré nombre d’illustrateurs et de caricaturistes depuis près de deux siècles.

To discover during this exhibition