Chef d'oeuvre inconnu

Regards d'artiste

Du 19 novembre 2021 au 27 février 2022

Plusieurs dessins et peintures majeurs des XXe et XXIe siècles, associés au roman de Balzac Le Chef-d’œuvre inconnu, incitent à réfléchir au rapport des artistes avec un texte qui évoque la maîtrise de l’art.

Le Chef-d’œuvre inconnu est un récit très vivant qui met en scène à Paris au début du XVIIe siècle deux grands peintres ayant existé, Nicolas Poussin et Frans Pourbus le jeune, ainsi qu’un génie fictif, Frenhofer.

Les premiers illustrateurs s’en tiennent à ces personnages ou à des scènes d’atelier. En 1926, l’éditeur Ambroise Vollard décide d’utiliser des études graphiques de Picasso. Ces dessins sont complétés par des planches plus en rapport avec le texte, commandées à Picasso. Picasso y explore les rapports du peintre avec son modèle, exploitant le texte de Balzac pour réfléchir à un thème qui le préoccupe. Quelques années plus tard, Picasso s’installe rue des Grands-Augustin, à l’adresse même où commence la nouvelle de Balzac. C’est là qu’il réalise Guernica. Plus récemment, d’autres grands artistes tels Eduardo Arroyo ou Paula Rego vont à leur tour réagir au Chef-d’œuvre inconnu, sans chercher davantage à suivre le récit.

Lorsque le cinéma s’est emparé de la nouvelle de Balzac, la question s’est posée de savoir qu’associer à un chef-d’œuvre inconnu. Le réalisateur Jacques Rivette choisit en 1991 Michel Piccoli pour incarner Frenhofer, mais s’adresse à un peintre vivant, Bernard Dufour, pour esquisser sous l’œil de la caméra les formes de la jeune Emmanuelle Béart. En situant l’action à la fin du XXe siècle et en adaptant très librement le roman, Eduardo Arroyo, Jacques Rivette, Bernard Dufour ou Paula Rego, s’inscrivent dans la descendance de Picasso car chacun ouvre de nouvelles voies.

L’exposition souligne ainsi combien la réflexion de Balzac, aujourd’hui encore, nourrit la création artistique sous toutes ses formes.

COMMISSAIRE :  Yves Gagneux, directeur de la maison de Balzac