Rencontre entre Rupert Shrive et Yves Gagneux

Événements

Rencontre avec

Sur réservation

Gratuit

Dans le cadre de l'exposition "Rupert Shrive expose La Peau de chagrin" (22 septembre - 30 octobre 2022), nous vous invitons à une rencontre entre l'artiste-commissaire de l'exposition Rupert Shrive et Yves Gagneux, le directeur de la Maison de Balzac. Le dialogue aura lieu dans la bibliothèque du musée et sera précédé par une visite de l'exposition.

La Maison de Balzac poursuit son engagement pour le dialogue entre les artistes contemporain et l'oeuvre de Balzac. Elle a souhaité présenter au public l’étonnante rencontre entre ce jeune artiste anglais et l’auteur de La Comédie humaine. 

Rupert Shrive est né dans le Norfolk en 1965. Il partage son temps entre l’Angleterre et la France, et a exposé en Europe ainsi qu'à Hong Kong.

Il s'intéresse aux mutations des genres artistiques. Il peut ainsi découper des dessins, les réutiliser sous forme de collages sur des peintures qu’il froissera pour en faire des sculptures, lesquelles serviront à leur tour de modèles pour d’autres dessins ou de nouvelles peintures… Comme beaucoup d’artistes avant lui, il trouvé dans l’œuvre de Balzac un aliment pour enrichir ses recherches et approfondir son questionnement. L’exposition met en avant sa lecture de La Peau de chagrin.

La peau de chagrin est un mystérieux talisman qui exauce tous les vœux mais rétrécit à chaque désir exhaussé, et qui mesure la vie de celui qui a accepté ce pacte. Balzac tenait beaucoup à ce roman qu’il a placé en tête des Études philosophiques.

L’exploration des pulsions les plus profondes de l’être humain, la brutale prise de conscience par le héros de la vanité des désirs et du prix de la vie, les bouleversements psychologiques provoqués par ces découvertes, ont fortement impressionné Rupert Shrive qui a alors créé une série de peintures et sculptures inspirées par ce récit fantastique. Il s’est également plongé dans d’autres romans et, s’est rapidement intéressé à la personne même de Balzac, fasciné par la richesse de son œuvre littéraire.