"Melancholia" de Théophile Gautier et "L’autoportrait aux chardons" de Hisashi Okuyama par Michael Lonsdale

Partie 1/3 : 

Partie 2/3 : 

Partie 3/3 : 

Invité à la Maison de Balzac, Michael Lonsdale fait résonner des poèmes de Théophile Gautier, Melancholia, tiré de La Comédie de la Mort et d’autres appartenant au recueil Albertus avec le poème à une voix, L’autoportrait aux chardons du poète contemporain Hisashi Okuyama.

Pour aller plus loin

Actualité - Lecture poétique par Michael Lonsdale. Théophile Gautier - Hisashi Okuyama

Hisashi Okuyama vit en France depuis plus de quarante ans. La lecture des Illuminations de Rimbaud l'a incité à quitter les neiges d'Hokkaido. Tout jeune, il lit La Comédie humaine et possède une carte postale représentant la cafetière de Balzac, symbole du travail de l'écrivain.L'univers d'Okuyama est habité par la musique. Les cadences sonores imprévisibles et insolites juxtaposées rendent à l'espace toute sa densité.
Théophile Gautier comme Okuyama ont tous deux recours à un style ciselé. Les spectateurs entendront en résonance Melancholia et Albertus de Gautier et L'autoportrait aux chardons d'Okuyama.
  A l'occasion de la lecture de Michael Lonsdale
Janvier 2016, réédition de L'autoportrait aux chardons, éditions Mémoire vivante
Dédicace de l'auteur
Manifestation conçue et organisée par Véronique Prest
Responsable du Service culturel et pédagogique